dimanche 22 avril 2018

Des chocolats un jour, des chocolats toujours

Serait-il temps de parler de notre week-end de Pâques?! Avant la fin du mois en effet ce serait pas mal. C'est surtout que plus le temps passe, plus je risque d'oublier et même avec l'appui des photos, le récit est un peu moins spontané que quand on le rédige avec trop de retard.

Cette année, le dimanche de Pâques était aussi celui de la Conférence Générale (et accessoirement le 1er Avril, Poisson d'Avril, mais on a zappé ça...). Nous sommes restés à la maison ce jour-là et le matin a été un moment intéressant pour se reposer. Les deux grands se sont fait des parties de cartes Magic, Franck a trié les siennes, j'ai imprimé des oeufs à colorier pour Timothée, qu'il a ensuite cachés dans la maison.  
Nous prenons aussi un moment pour regarder la vidéo sur Jésus, relatant ses derniers jours sur Terre, nous n'en avions pas eu le temps la veille.

Vers midi Franck avait exceptionnellement un accord à la cathédrale de Bayeux, en début d'après-midi. C'était une très bonne expérience pour lui (même si c'était du travail...) car il a pu assisté à la répétition du chœur américain qui se produisait en fin de journée et a pu profité de ressentir l'esprit dans ce cadre particulier. Il a aussi pu voir le résultat de son accord, très important pour lui.

Traditionnellement, nous regardons une session de la conférence générale l'après-midi ensemble, sur la télé (après l'avoir téléchargée sur clé USB). Mais les garçons ne sont pas toujours très enthousiastes malheureusement, à part Timothée qui s'est assis avec moi et a colorié des dessins de Jésus. Franck n'était donc pas là et les deux grands étaient à l'étage.




Pour ma part, j'ai été heureuse et très touchée d'assister à l'assemblée solennelle, où nous avons pu soutenir le nouveau prophète, Russell Nelson. J'ai appelé Nathanaël pour qu'il puisse également lever la main, quand c'était au tour des détenteurs de la Prêtrise d'Aaron de le faire. Pour moi, c'est lors de cette assemblée que j'ai reçu le témoignage du prophète actuel. Maintenant, le fait de montrer notre soutien ne fait que commencer.

En fin de journée, nous avons eu notre conseil de famille, comme chaque premier dimanche du mois. C'était le moment de faire le point sur le mois passé qui avait été bien chargé et des adaptations que chacun veut être prêt à faire pour améliorer notre organisation changeante. Au terme de ce conseil, Franck a partagé avec nous la vidéo qu'il avait faite d'un des morceaux du chœur à Bayeux. J'ai ensuite préparé une tresse, à manger le lendemain avec les oeufs en chocolat. C'était ma première tresse et j'avoue qu'elle est rentrée pile poil (en diagonale) dans le four! J'aurais peut-être dû diviser les quantités par deux...

Le lendemain, nous nous affairons à la chasse aux oeufs.
C'est moi qui les cache et le temps n'étant pas au beau fixe, j'ai décidé de changer un peu. Au lieu de les cacher dans le jardin, j'ai pensé que ce serait intéressant de le faire dans le garage. En plus, il y a plus de possibilités de cachettes. Comme Timothée adore être dehors, j'en ai même caché quelques uns vers nos voitures devant la maison. Toujours utile dans la cache aux oeufs : noter les emplacements! C'est ensuite Franck qui a coché au fur et à mesure.


Les enfants étaient contents car les cachettes n'étaient pas forcément faciles et ça a duré un peu longtemps.
Ensuite ils ont pu déguster leurs trouvailles avec une tranche de tresse. En ce qui me concerne (détox oblige) j'ai mangé quelques pancakes complets avec du miel et un smoothie pour le goûter. Je dois dire que finalement leur chocolat ne me faisait même pas envie... Pour moi, c'était un carré de 85% :)


Dans l'après-midi, on a tous regardé un dessin animé japonais que j'avais emprunté à la bibliothèque, "Colorful". C'était une bonne journée, de ce que je me souviens.

En fin de semaine, le samedi, nous étions invités chez Jacqueline et Jacques, car Frédérique et Michel (tante et oncle de Franck) étaient de passage après un séjour à Gruchy tous les quatre. Nous avons aussi eu la bonne surprise de voir la voiture de Franck dans le parking à notre arrivée à quinze heures, lui qui termine habituellement à 17h ce jour-là. Il avait pu sortir plus tôt et j'étais contente (et les enfants aussi) d'être tous ensemble un peu plus longtemps. A l'intérieur, de belles surprises chocolatées de Pâques attendaient petits et grands.




Franck a ainsi pu jouer au ping-pong et au foot avec les garçons, pendant que je discutais avec les adultes au salon. Timothée a même sorti le pistolet à eau, un peu plus tard, et s'est éclaté avec Frédérique, sous une petite pluie!



Puis nous avons partagé un goûter (finalement pour moi toutes ces friandises n'ont pas été une tentation, la prise des compléments alimentaires et des huiles essentielles diverses, m'aident à réguler cet attrait au sucre). Dans tous les cas, j'avais apporté une part de gâteau maison et j'ai même pu faire goûter à Frédérique et Michel. Cela dit, la tarte était bien belle!


Les garçons ont été content de recevoir un petit billet, ce qui a notamment permis à Thomas de s'acheter un jeu pour la PS4 de chez mamie. Les deux grands ont joué un peu dessus avant de partir.
Ensuite chacun est reparti avec ses trésors et je n'ai pas eu à faire à manger le soir! Nous étions tous contents de ce bel après-midi de partage et de repos aussi. 

Cette année, Pâques a duré un peu plus d'un week-end et les chocolats à peine deux semaines ☺ Depuis cette période, Timothée parle souvent de la crucifixion du Christ, aime regarder les images la concernant. Ils en avaient aussi beaucoup parlé à l'école en expliquant la Passion et en faisant une célébration à la chapelle du collège. Ce passage de la vie de Jésus le touche particulièrement, et on lui rappelle aussi que l'important c'est aussi sa résurrection. Je me souviens que Thomas à son âge, avait eu ce même intérêt.

vendredi 13 avril 2018

12of12 - Avril

Jeudi 12 Avril 2018
  1. Avant ma douche, un petit coucou à Timothée qui est déjà réveillé et qui trie ses cartes Clash Royale, comme toujours😊.
  2. Depuis trois semaines, je fais une cure détox et prends des compléments alimentaires. Le matin, c'est là où il y a le plus de gélules. J'ai dû m'acheter un semainier pour ranger tout ça.
  3. Jeudi matin, jour du ménage en musique! Selon l'humeur, aujourd'hui, c'est une playlist de Justin Timberlake, et ici une de mes chansons préférées: "My love". 
  4. En fin de matinée, je prends le temps de travailler un peu pour faire suite à l'atelier de la veille (Fabriquer ses cosmétiques maison) et envoyer des mails. 
  5. A midi, tout le monde mange des frites sauf moi (plat pas très détox), et pour moi ce sera oeufs brouillés/salade. C'est le plat que je mange quand je n'aime pas ce que j'ai préparé aux autres (comme le cassoulet en boîte) ou que je n'ai pas le temps de me faire à manger. Cette fois-ci ils sont un peu différents puisqu'il n'y a ni beurre ni fromage de vache.
  6. Premier jour de piscine avec l'école pour Thomas. Il se fait beaucoup de souci. La veille on est allé à la piscine tous les quatre pour qu'il s'entraîne un peu. Il a du mal à nager longtemps car ne sait pas encore comment respirer entre chaque brasse. Il a un peu honte par rapport aux copains. Il a voulu en parler à la maîtresse, on y est allé ensemble afin de le rassurer qu'il soit dans son groupe et pas dans celui du maître nageur. 
  7. Cet après-midi, appel à ma maman. J'attendais aussi un zoom avec une connaissance pour une commande DoTerra mais elle a eu un empêchement. Du coup, je continue mes mails et je passe un peu de temps au téléphone. J'ai fait plusieurs tentatives de selfie, en vain, toujours flou... Après ça, je rejoins Nathanaël pour la réunion parents/profs du deuxième trimestre. Belle amélioration par rapport au premier trimestre, il est content et ses profs aussi.
  8. Pendant ce temps, les deux plus jeunes étaient à l'étude puis à la garderie. Je repasse les chercher dans la cour des maternelles. Thomas est fatigué après la piscine (qui s'est très bien passée:)) mais Timothée ne veut pas partir. C'est toujours la dernière pétoche ( il faut cliquer sur l'image pour la mettre en grand et voir sa tête,  trop marrante😊)... On arrive tout de même à rejoindre la voiture. Personnellement j'ai froid, temps magnifique tout l'après-midi mais ça se couvre et le vent se lève, je n'avais pas pris mon manteau et je suis plus à l'aise au chaud dans la voiture... 
  9. Le jeudi soir c'est un peu la course entre le goûter, les devoirs, le dîner. Heureusement c'est le jour sans douche (un jour sur deux). Tout le monde est bien fatigué. Rituel du soir et du matin pour Timothée depuis dix jours : huile essentielle de cyprès sur le bas ventre et mélange Balance sous les pieds. Cela aide à réguler le pipi. C'est assez efficace! Des couches moins remplies le matin et des pantalons secs en journée. Il y a deux semaines, on avait fait un essai d'une semaine sans couche la nuit mais il n'est visiblement pas prêt. Les conseils de notre médecin ne m'ont pas convaincue et je ne veux pas me mettre de pression, ni pour lui à ce niveau-là. Clairement ça ferait une dépense en moins, mais quand on a la couche remplie tous les matins, ce n'est pas en l'enlevant que ça ira mieux. 
  10. Les grands se passionnent depuis peu pour le jeu de cartes Magic. Franck qui en a une collection phénoménale les revend toutes, véritable "nid à pognon", dans lequel il s'est engouffré pendant des années. Aujourd'hui, il ne veut pas que les garçons se fassent avoir de la même façon et trouve un moyen pour leur avoir des lots de cartes pas chers, comme monnaie d'échange avec les copains. En attendant, ce sont de nombreux moments de jeu entre eux deux, Nathanaël et Thomas, le matin, le midi, le soir et souvent avec leur papa aussi. Une occasion de ne pas être sur un écran ;)
  11. C'est la semaine de Franck (c'est-à-dire que c'est lui qui choisit le programme dvd pour notre soirée). On reprend les séries de l'animé japonais "Ghost in the Shell- Stand alone Complex". On regarde un épisode de vingt minutes, parfois deux, souvent je m'endors avant la fin des quarante minutes... 
  12. Le mois dernier je lisais un autre livre de ses deux auteures. En ce moment, je suis heureuse de pouvoir parcourir celui-ci. J'apprends beaucoup et aime mettre en application les différents points abordés. Effectivement, on ne manque pas d'occasions avec les enfants! Cela demande de l'énergie et de la patience mais je trouve que ça porte ses fruits. Avec de l'entraînement et de la persévérance, on arrive à quelque chose et on se rend compte du réel changement mis en place dans l'éducation des enfants. La difficulté, c'est d'être confronté à d'autres personnes (enseignants par ex) qui n'ont pas du tout la même façon de faire et c'est assez déstabilisant. Mais je pense que les enfants reconnaissent tout de même leur foyer comme milieu principal d'éducation et d'amour. Cela me rassure. 
Vous avez remarqué qu'il y a du jaune sur presque toutes les photos?!

dimanche 8 avril 2018

Carvanal, bal et activités

Aujourd'hui, je partage en vrac quelques événements passés dont je n'ai pas pris le temps de parler et que j'aimerais tout de même compiler.

Aux dernières vacances, comme à leur habitude, les trois garçons ont passés quelques jours chez Jacqueline et Jacques. Leurs séjours ont été un peu raccourcis étant donné que nous étions ensemble et partis la première semaine. Timothée a passé une nuit chez eux le vendredi soir et ainsi, nous avons pu faire notre soirée pizza/DVD tous les quatre. On a choisi de voir "Matrix", mais un peu dur pour Thomas qui a eu du mal à s'endormir. Finalement, ce n'était peut-être pas approprié pour lui.

Pour ma part, je travaillais chez Picard 6h sur deux jours par semaine, en remplacement de congés et cela a été l'occasion pour les garçons d'aller au centre de loisirs. Jusqu'à présent assez réticents à cette idée, je n'avais pas insisté pour les y mettre, ne serait-ce que de temps en temps. Et surtout, je n'en avais pas de besoin particulier. Le fait que je travaille pendant les vacances entre autres, c'était l'occasion et j'ai été contente de suivre le conseil de ma voisine qui m'avait dit beaucoup de bien de ce centre. J'y étais donc allée il y a quelques semaines pour les inscrire et faire le tour des lieux. C'est tout neuf d'il y a cinq et franchement les locaux sont superbes! J'y étais aussi allée avec Thomas et Timothée afin qu'ils s'acclimatent et ils ont bien aimé. J'étais donc rassurée le jour J (ils devaient y rester la journée) et surtout pour Timothée, qui y a retrouvé sa petite copine d'école et d'autres copains. Nathanaël qui grognait le matin et ne voulait pas y aller (du mal à accepter parfois que maman travaille à l'extérieur...), m'a demandé le soir d'y retourner le lundi! Il s'était déjà fait des copains et copines :). Le soir donc, je déposais Timothée chez Jacqueline et on profitait d'une soirée à quatre et le lendemain, j'avais une activité de Jeunes Filles. La journée a été tranquille.

La deuxième semaine, c'est Thomas qui a passé trois jours et en commençant par le lundi, est allé jouer avec son papa sur leur table de ping pong. Puis le temps n'étant pas au beau fixe, il a chaussé ses bottes pour les activités extérieures :)


En milieu de semaine, Nathanaël était invité chez un copain pour son anniversaire, depuis la veille au soir et donc a passé la nuit là-bas. Au départ, nous n'étions pas très chauds, mais comme Thomas avait passé une nuit chez un copain pendant les vacances de Noël et que Nathanaël nous demandait aussi depuis longtemps de le faire, on a accepté. Puis quelques jours avant, on réfléchit à tout ça et on a pensé que ce n'était pas une bonne idée que les garçons dorment à l'extérieur, sauf famille. Comme nous lui avions dit 'OK', nous ne sommes pas revenus sur cette décision, mais nous avons prévenus les garçons que ce serait la dernière fois et on leur a expliqué pourquoi. Même s'ils ont grogné un peu ils ont compris et finalement cela n'a pas été un énorme problème.

Le séjour chez son copain s'est bien passé, et ils ont été bien occupés par les consoles, tablette, télé. Une bonne dose pour des semaines! Avant d'aller le rechercher, Thomas et Timothée avaient des rappels de vaccins à faire et nous avons eu une expérience intéressante à ce sujet. Je partage ce que j'ai écrit sur ma page Facebook, "DoTerra- la Quintessence de la Nature"

 Peace vs patch vaccin.

Expérience émotionnelle hier avec les enfants. Les deux plus jeunes (7 et 10 ans) devaient faire leur rappel de vaccin DTP. Thomas, très anxieux, a demandé un patch pour endormir avant la piqûre. Timothée, lui n'a pas voulu (n'aime pas trop tout ce qui est nouveau). Ce dernier ne devait pas avoir de souvenir de son dernier vaccin (donc pas vraiment inquiet) mais le premier, si, et il stressait à fond. Une heure avant c'est donc parti pour le patch. Et pour le dernier, j'ai appliqué le mélange Peace dilué sur la nuque. Je m'inquiétais surtout de sa réaction chez le docteur car la dernière fois, il avait été très très compliqué de se faire examiner. Alors je me suis dit, un vaccin!! Ouhla!

Arrivée chez le docteur, Thomas mal au ventre, envie que ce soit vite fini, commence à sentir son bras qui s'endort, le pansement patch qui tire. Timothée, lit tranquillement des livres.

Thomas veut passer en premier. L'arrachage du patch a finalement fait plus mal que la piqûre :)

Puis Timothée s'est installé sans rien dire, a fait tout ce que le médecin a demandé, pesé, mesuré puis s'est rallongé pour la piqûre, pas bougé, pas pleuré, pas hurlé. J'étais impressionnée!! Je ne l'ai jamais vu comme ça, si calme chez le médecin. Ouah!!!

Ce matin Thomas a encore mal, pas Timothée.

Alors on s'est dit, la prochaine fois pas de patch mais du Peace pour tout le monde!


J'ai ensuite déposé Nathanaël chez sa mamie pour qu'il y passe deux jours à son tour. 


Le week-end avant la rentrée, c'était la conférence de pieu à Versailles et comme nous n'y sommes pas allés, nous avons pu passer une bonne journée en famille à la maison. Personne n'avait tellement envie de retourner à l'école le lendemain mais il a bien fallu s'y mettre. Le jeudi, Thomas partait pour son voyage scolaire de deux jours, que je raconterai ultérieurement et le samedi Nathanaël et moi partions pour le Super Samedi à Versailles, avec les Jeunes Gens et Jeunes Filles. Comme la dernière fois en janvier, nous avons profité de l'occasion pour nous rendre au temple tous ensemble afin qu'ils puissent faire des baptêmes pour les morts. J'ai été contente de faire le trajet avec mon cousin Laurent, nouvellement appelé comme président des Jeunes Gens de la Paroisse. Il a pratiquement le même âge que mon frère Samuel et c'était chouette de faire plus connaissance (à vrai dire nous n'avons pas souvent l'occasion de parler). 

Le passage au temple s'est très bien passé (voici une photo des jeunes prise en janvier dernier).

Puis l'activité du Super Samedi portait sur les Supers Héros, avec un parcours du combattant et des questions qui rapportaient des points. Comme il manquait des jeunes pour faire des équipes égales, ils ont demandé aux dirigeants/adultes s'il y avait des volontaires. Je me suis portée volontaire, désireuse de retrouvé mes 15 ans :) 

C'était sans compter le parcours à effectuer pour arriver le/la première! Courir le plus vite possible, monter les escaliers 4à4, ramper sous des chaises et des tables, courir dans des cerceaux, redescendre les escaliers à toute vitesse. Et tout ça en jupe puisque je n'avais pas prévu de participer! Mais je m'en suis bien sortie pour mon équipe, car arrivée dans les premiers et même si ce coup là nous n'avions pas la bonne réponse, nous avons quand même pu obtenir des points grâce au fait que j'avais fait le parcours. Sur les huit équipes, nous sommes arrivés deuxième! J'étais toute contente et ma voix a été bien cassée d'avoir crier de joie si souvent :) Comme je dis, j'ai retrouvé ma jeunesse (mais ai bien senti que mon corps avait presque 40 ans lol!). 
Nathanaël dans son équipe "Thor"

A l'arrivée, à côté d'Eowyn, une jeune fille de la paroisse

La partie que j'ai préférée c'était le bal. Cela devait faire 15 ans que je n'avais pas dansé dans un bal et c'était super! En fait, les dirigeants des jeunes ne dansaient pas, il y avait juste moi et Meleine (une amie, conseillère des Jeunes Filles de Caen avec moi). Je me suis éclatée! Et j'étais agréablement surprise par le choix des morceaux qui sont passés. De plus, c'était un bal chic, où il fallait être sur son 31, et donc ils ont passé plus de slows qu'à l'ordinaire, et la règle était sympa: quand c'était une fille qui chantait les filles invitaient les garçons et l'inverse quand un garçon chantait. Très bonne idée à mon sens!

Nathanaël a ainsi invité trois filles durant la soirée et pour une première c'était cool! Son premier bal, ses premiers slows ☺ 

Il est resté jusqu'au bout mais je suis partie plus tôt avec mon cousin et quelques jeunes gens. On avait prévu qu'il dorme sur Caen pour être sur place le lendemain à l'église (vu l'heure tardive du retour) et je rentrais seule depuis Caen à la maison, pour dormir dans mon lit. Si ça n'avait pas été si loin, je serais restée danser plus longtemps!

En tout cas, cela nous a fait un week-end bien chargé après une semaine tout aussi fatigante, d'où le pétage de câbles le dimanche, dont j'ai parlé dans mon précédent message. Mais comme toujours ces choses là peuvent avoir du bon, car ça nous a permis de parler avec Franck et de faire le point sur notre organisation familiale. 

La semaine dernière, les deux plus jeunes ont eu leur Carnaval à l'école. Pendant les vacances, on avait ressorti les déguisements qui me restent et on a découvert que le costume d'Obélix allait comme un gant à Timothée. C'était donc décidé, il voulait le mettre pour Carnaval. J'étais contente que ce costume serve de nouveau, je le trouve très beau. Thomas lui ne voulait pas se déguiser et puis le matin même il me dit que finalement il aimerait bien. Pas facile de trouver une idée en quelques heures (surtout que je bossais ce matin-là). Alors, on avait un chapeau melon, mon grand manteau noir, des lunettes de soleil, un parapluie, un mallette...L'idée a germé de John Steed dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir, puis ayant peur que personne ne connaisse, il a décidé d'un homme d'affaire. Et enfin, il a opté pour Neo, dans Matrix. Il a enlevé le chapeau au dernier moment, s'est fait une coiffure fun avec du gel et a ajouté quelques billets de banque de Monopoly dans sa mallette. Je trouve qu'il a la classe!
  
 

Il était tout stressé en arrivant à l'école, d'autant que tout le monde attend au portail ce jour-là pour découvrir les copains et copines qui arrivent déguisés. J'ai été très fier d'eux qui ont surmonté leur timidité et peur et y sont allés. J'ai entendu Timothée qui murmurait dans la voiture en arrivant "Je ne veux pas y aller" mais est finalement descendu et parti en courant sans que je ne dise rien, car finalement au fond d'eux ils étaient contents de montrer leur costume, je pense. 
Timothée avec sa classe de CE1/CE2


Timothée n'a pas gardé sa perruque tout l'après-midi mais n'a pas connu le fameux traumatisme que Nathanaël avait connu l'année où il s'était déguisé ainsi (moqueries des copains) et qui ne veut plus se déguiser depuis cette année-là. Thomas et Timothée ont été heureux de leur après-midi festif, malgré plusieurs gouttes de pluie. Il y a même des copains et maîtresses qui n'ont pas reconnu Thomas. Je crois que les lunettes et le manteau y ont fait pour beaucoup. 

Pour finir, je voulais partager quelques photos : Thomas qui s'est mis au tricot il y a plusieurs semaines, et a commencé une écharpe. L'idée lui est venue quand on a fait le tri dans plusieurs sacs et pelotes de laine que Jacqueline m'avait donné. 
 
Ne me rappelant plus comment faire, il s'est aidé d'une vidéo YouTube. Depuis, je crois qu'il a défait ce qu'il a commencé, pas satisfait de son ouvrage, lui qui est perfectionniste. Mais il dit que ça le détend de tricoter.

Ah, et un dessin qu'il a fait sur le tableau de Timothée :)

Timothée qui se prend de passion pour les bandes dessinées, notamment "Léonard",  dont Franck a la collection. Les onomatopées souvent inscrites en gros le font beaucoup rire. Il s'installe souvent dans le bureau et feuillète pendant longtemps les pages. 

Une photo de Nathanaël avec la belle chemise que nous avions achetée pour le bal chic et les cheveux bien coiffés, qu'il m'a demandé de prendre pour un devoir d'école. Depuis nous sommes allés chez le coiffeur (d'habitude c'est moi qui coupe mais cette fois-ci il voulait aller chez un professionnel) et il est assez content mais trouve c'est un peu court sur les côtés. Il y aura une photo dans le message sur Pâques que je ferai après. 
 
Voilà en vrac les dernières nouvelles et photos qui restaient dans mon dossier et événements que je voulais partager.

vendredi 30 mars 2018

Une semaine riche

Après un dimanche un peu difficile il y a 10 jours (fatigue, stress, accumulation,...etc), je ne voulais pas commencer ma semaine (dernière) en me mettant la pression. Je savais qu'elle allait être chargée, planifiée depuis longtemps et importante pour moi et mon travail. Le lundi réveil très dur, inventaire chez Picard de 7h à 10h, je me suis recouchée souvent dans la journée. Grâce aussi aux huiles essentielles (notamment Frankincense - Encens et mélange Peace), la journée s'est bien passée et j'ai pu récupérer. Mardi matin j'étais d'attaque pour ma semaine. A vrai dire en début de semaine je n'avais pas grand chose de prévu et c'était tant mieux car j'ai ainsi pu m'organiser pour aborder sereinement mon programme. Grâce à la sophrologie mardi et jeudi après-midi (recentrage, gestion des émotions négatives), j'ai su gérer et vivre chaque journée paisiblement et confiante.

En effet, jeudi après-midi, Valérie, une amie/collègue de DoTerra ®, arrivait à la gare et allait passer quelques jours à la maison. Nous avions trois ateliers prévus d'ici le samedi. Valérie, venue d'Oslo quelques jours plus tôt et après un court séjour sur Paris, participe à un programme appelé le Diamond Club, ces mois-ci, où elle peut parcourir la France et autour de chez elle en Norvège, pour soutenir les personnes de son équipe (dont je fais partie) en étant présente à différents ateliers organisés à l'avance.

Cela faisait donc quelques semaines que j'avais planifié ces dates pour créer des événements autour de chez moi, sur ce laps de temps de trois jours. Je me réjouissais de l'accueillir à la maison et de faire les trajets avec elle, occasions de partager nos expériences, discuter du travail et de notre vie plus personnelle. Elle était venue à la maison il y a un an (presque jour pour jour) avec Miva et Fred (également de l'équipe) pour animer mon premier "grand" atelier. Mais nous ne nous étions vues que quelques heures et sinon communiquons par zoom ou messenger. Les garçons étaient contents aussi d'avoir une invitée à la maison, surtout Timothée. Nathanaël a gracieusement prêté sa chambre et a partagé celle de Timothée pendant les quatre nuits. Ce dernier était ravi de dormir sur le matelas par terre. Il n'a d'ailleurs pas encore voulu retourner dans son lit :)

Jeudi soir, premier atelier, chez une ostéopathe de la ville, que je connais depuis quelques années, recommandée par Adèle et chez qui je suis déjà allée trois fois. Une collègue à elle était également présente. De bons petits gâteaux maison nous attendaient et une ambiance sympathique et détendue. Les garçons, après l'étude et la garderie, sont rentrés avec Franck et il est vrai qu'à notre retour c'était un peu la course car cela a fini plus tard que nous ne le pensions et heureusement que j'avais préparé le repas le matin! Une fois les enfants couchés, nous ouvrons les quelques douceurs, spécialités de Norvège qu'elle nous a apportées: du fromage de brebis (avec un goût de caramel, suite au procédé spécial de cuisson) et son couteau spécial pour le couper et un saucisson d'élan. C'est une belle découverte!
Ensuite, n'avons pas trop prolongé les discussions avec Valérie et Franck même si cela était intéressant, car la fatigue se faisait néanmoins sentir (surtout pour elle qui était partie de Paris le matin tôt) et une bonne journée nous attendait le lendemain.

J'espérais qu'il fasse beau le vendredi au réveil mais c'est plutôt un temps gris qui nous attendait. Nous avions un atelier le soir à Trouville (1h30 de la maison) mais je voulais profiter de cette journée pour découvrir Honfleur avec elle, qui n'y était jamais allée. Pour ma part, j'avais vu Honfleur pour la première fois sous un soleil timide en plein été, avec ma tante Carole. Puis l'année suivante, j'étais retournée avec Franck mais cette fois-ci sous la pluie! J'aurais aimé y aller sous le soleil pour une fois. Ne faisant pas confiance à la météo, je n'ai pas regardé les prévisions avant de partir et je me suis dit que de toutes façons ça serait sympa quand même. Les enfants à la cantine, on avait donc cette journée pour nous. Après avoir pris le temps de se préparer et de faire quelques mails avant de partir, nous voici en route. Au dernier moment, nous avons proposé à une amie de passer chez elle après Honfleur (elle habite juste à côté) pour lui faire la présentation Huiles essentielles à domicile, vu qu'elle ne pourrait sûrement pas venir le soir à Trouville. C'était super d'avoir ce rendez-vous en plus et l'occasion qu'elle et Valérie fassent connaissance.

Arrivées à Honfleur, la pluie n'était pas là et le soleil commençait à pointer le bout de son nez. Quelle chance et quelle joie ! Nous nous sommes rendues à l'église Notre Dame de Grâce sur les hauteurs. Belle vue, charmante église, quelques photos.



Puis, ayant trouvé une place gratuite (☺) à quelques minutes à pied du centre ville, nous avons retrouvé notre "restaurant" où j'avais prévu de déjeuner. Malgré l'heure un peu tardive, c'était chouette de prendre le temps de marcher et respirer le bon air. Un petit détour par l'église Sainte-Catherine.

L'endroit nous avait été recommandé par cette amie chez qui nous allions aller après, Jessie. Il est vrai qu'il y a tellement d'endroits où manger, et souvent des coins qui ne payent pas de mine mais qui méritent d'être connus, que j'ai préféré demander à une connaisseuse (elle est journaliste). Et j'ai bien fait! Ce salon de thé, La Petite Chine, est tout simplement délicieux!! Je n'ai pu m'empêcher de prendre des photos.
 

La musique paisible, les plats simples et délicieux, le cadre tout à fait charmant, une ambiance cosy comme on les aime. Nous avons passé un agréable moment. Et avons même pu admirer la vue sur le port depuis la fenêtre des toilettes :)
 
Je garde cette adresse sous le coude et compte bien y emmener Franck la prochaine fois que nous irons à Honfleur.

Après ce bon repas, direction chez Jessie. Nous avons la bonne surprise d'y retrouver une autre amie, Marylène, qui vient d'arriver dans la région il y a peu. Cette dernière connaît déjà DoTerra, y ayant travailler quelques temps dans une autre région.

Nous sommes accueillies par des muffins et une infusion de camomille du jardin. On se sent comme à la maison! C'était vraiment un très bon échange et le temps est passé trop vite... Nous devions déjà nous rendre à notre rendez-vous à Trouville. Juste le temps d'embrasser ses enfants qui rentraient de l'école et de reprendre un muffin :) Plus tard, on a eu la joie de lire l'article qu'elle avait écrit sur son blog, ICI.

L'atelier le soir avait lieu dans un Corworking (Work in Trouville), une communauté de la ville, adresse et contact donné par Jessie également, que nous avons eu le plaisir de découvrir et aussi la joie de faire la connaissance d'Anne, qui en est l'animatrice.
Nous attendions neuf personnes et c'est un atelier bien animé, enthousiaste et convivial qui s'est déroulé sur deux bonnes heure (sûrement plus s'il n'avait pas été si tard, chacun ayant des impératifs). Nous avons vraiment profité de cette chance qui nous était offerte de nous réunir dans ce lieu presque familial et en même qui se veut ouvert vers les autres et pour les autres.

Il était temps de rentrer. J'avoue que je ne me réjouissais pas tellement à l'idée de refaire 1h30 de route la nuit, d'autant que j'avais mal réglé le GPS et qu'il m'a fait passer par la nationale (petits patelins, virages..etc). Mais c'était bien d'avoir Valérie à côté qui pouvait me garder éveillée par sa discussion. Nous étions tout de même contentes d'arriver. Belle journée bien remplie! Franck ne dormait pas encore, les enfants eux si, bien sûr et peut-être un peu agités en soirée, fin de semaine et maman absente...

Le lendemain, notre atelier était pour le début d'après-midi mais nous devions partir à midi ayant une bonne heure de route en déposant Timothée chez sa copine Eléonore, où il allait passer l'après-midi. Les deux grands étaient chez Jacqueline.

Heureusement, cet atelier était prêt depuis un moment et c'est un sujet que j'apprécie tout particulièrement (gestion du stress, humeurs et émotions). Une fois de plus, nous avons découvert un intérieur accueillant et tout à fait agréable!


C'est l'amie d'une amie qui nous recevait, avec deux  amies/collègues à elle invitées. Nous étions six en tout et je me suis personnellement sentie très bien pendant toute la présentation. Laurence a su mettre chacune à l'aise et avec le mélange Peace sur mes poignets, aucun stress ou pression :)

La présentation s'est prolongée autour de quelques friandises et nous avons dû partir, l'heure avançant si vite! Nous étions enchantées de ce dernier atelier et en fait de toutes ces rencontres depuis deux jours. C'était vraiment enrichissant et instructif.

Nous passons récupérer Timothée chez Anne-Sophie et Cédric. Il a passé un bon moment avec sa copine, entre balades à vélo et dessins à la craie sur le parking, il en a bien profité et ne voulait pas partir. J'ai tout de même réussi de le faire monter en voiture.


Arrivés à la maison, il y avait encore pas mal à faire (douche, repas, rangement et préparation pour le dimanche). Etrangement je ne me sentais pas fatiguée et j'en suis reconnaissante. J'étais tranquille (autant qu'on puisse l'être avec trois garçons un samedi soir :)) et juste un peu nerveuse quand je me suis souvenue que c'était le changement d'heure et qu'à 20h les enfants commençaient seulement à manger. Finalement, ils iront se coucher comme d'habitude et le réveil le lendemain a été plutôt compliqué!

En tout cas, quand le silence s'est fait dans le maison, que les mail/suivis des ateliers ont été envoyés et que le dîner 'des adultes' a été préparés, nous étions heureux, Franck, Valérie et moi de nous poser autour de la table basse pour partager ce repas en discutant. Un moment pour nous, d'échange, de partage.

Il était un peu tard quand même quand nous avons rejoins nos lits respectifs (à cause du changement d'heure... je ne m'étendrai pas sur le sujet qui, deux fois par an, me fait grincer des dents!).

Dimanche matin, je laisse un peu dormir chacun mais étrangement nous sommes à l'heure pour partir et prendre le temps de déposer Valérie à son rendez-vous, avant d'aller à l'église. Franck était content de rester se reposer à la maison (après une semaine éprouvante pour lui côté travail), sa place étant occupée dans la voiture. Cela faisait vide quand Valérie est partie et je suis sûre que Timothée aurait aimé lui parler plus :) Mais elle est partie avec un dessin, glissé sous la porte l'avant-veille.

Bilan de cette semaine: pas de crise de nerfs le dimanche soir, pas de fatigue (ou très peu), pas de stress. De belles rencontres, des échanges enrichissants, des graines semées, des expériences partagées. A quand la prochaine ?!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...