jeudi 15 février 2018

12of12 - Février

Lundi 12 Février 2018
  1. Cette année, je relis le Livre de Mormon, mais contrairement aux autres années où je le faisais avec un support (manuel de l'institut ou école du dimanche), j'ai ressenti qu'il était important que je le relise du début à la fin, selon la recommandation de Président Monson, notre prophète récemment décédé. C'est donc un de mes objectifs 2018, ainsi que le mot Paix (mot de l'année pour notre famille). Ainsi, chaque matin je lis un chapitre et note dans un carnet mes sentiments, mes questions, mes mises en application dans ma vie de tous les jours. 
  2. Nathanaël m'a demandé une nouvelle coupe il y a deux semaines. C'est donc très court sur les côtés et laissé "long" sur le dessus. Et il se coiffe tous les matins avant de partir au collège. Il aimerait bien aussi, plus tard, se colorer les cheveux du dessus, mais ça c'est pas gagné...
  3. Le lundi matin, Franck emmène maintenant les deux grands ensemble, Thomas arrive donc un peu plus tôt. Timothée reste à la maison car il a son groupe thérapeutique à 9h30 et on ne le dépose donc pas à 8h30 à l'école, pour juste 45 minutes.
  4. J'aime vraiment ces paysages d'arbres sans feuilles en hiver. On dirait de la dentelle découpée sur le ciel. Le dimanche matin quand on va à l'église, il y en a pleins sur le trajet mais on n'a pas le temps de s'arrêter pour photographier. Là, c'est vue de la cuisine. 
  5. 9h25, on dépose Timothée au CMPEA, pour son groupe thérapeutique. Il l'a intégré en décembre dernier. Ils sont six garçons, chacun avec des particularités, des singularités. Le groupe dure 45 minutes. Ils ont un temps de paroles s'ils le veulent, puis un temps d'histoire (de la mythologie avec Hermès), puis un temps de jeu, sans jugement, sans règle. Puis un "débriefing". Il est souvent tout rouge en ressortant de là! On ne voit pas encore l'impact de cette méthode (ou on ne s'en rend pas compte) mais en tout cas il aime y aller. Parfois donc j'accompagne Franck pour déposer Timothée (au début il y allait seul avec lui car je craignais qu'il ne me lâche pas...). Il est demandé aux parents de ne pas rester dans la salle d'attente pendant ce temps. On va donc faire un tour en ville, à la librairie. 
  6. C'est aussi le jour de nos visites. Après avoir déposé Timothée à l'école un peu avant 10h30, on roule donc vers Caen. La soeur que nous devions aller voir avec Christel a finalement annulé au dernier moment. Alors pendant que Franck va voir la famille qu'il visite avec René, je vais chez Christel, discuter autour d'une tasse d'infusion. 
  7. Ce matin, pas mangé grand chose au petit déjeuner (je n'avais pas décongelé mon pain et le pain du magasin est bien moins consistant), alors à midi j'ai carrément faim! Et comme on a encore 45 minutes de route et que rien ne me dit de ce qu'il y a chez nous, je demande à Franck de faire une halte à McDo. Une fois n'est pas coutume, ça doit faire cinq ans que je n'y ai pas mangé. Mais là, j'en avais envie et même si je savais que mon ventre n'allait pas aimer dans quelques heures, je me suis régalée! Surtout avec la glace :)
  8. De retour chez nous, Franck, lui, mange le reste de purée du frigo et on se repose un peu avant de partir pour Leclerc. Ces temps-ci, on fait les courses de la semaine ensemble le lundi après-midi avant d'aller chercher les garçons. Cela m'évite d'y aller le mardi matin. En ce moment, je ne suis pas très motivée, ni par les courses, ni par les menus ou préparation des repas...
  9. C'est le temps des devoirs. Je fais réviser les sciences à Thomas, qui stresse souvent à l'approche d'une évaluation. Apparemment celle-ci a été facile, puisqu'il y avait un texte à trous, à remplir avec les mots surlignés de la leçon. Du coup, comme il le dit, il faut juste apprendre par cœur les phrases surlignées. Je ne suis pas certaine de l'efficacité de cette méthode mais elle a le mérite de le rassurer. 
  10. Le lundi, après les devoirs et la douche, ils peuvent regarder un épisode d'une série de leur choix. C'est la semaine de Nathanaël. Il a choisi Capitaine Flam. En ce moment, c'est ce qu'ils aiment regarder. L'inconvénient c'est que les épisodes sont en quatre parties de 20 minutes alors souvent ils veulent voir la suite. Ce soir, ils en ont regardé deux, en débordant un peu sur le dîner...
  11. Timothée lit toujours avant de dormir, après que je lui ai raconté son histoire. Depuis plusieurs semaines, il aime feuilleter ces petits livres "éducatifs" que j'avais quand j'étais petite. Je les avais rapatriés de la chambre de Thomas et j'ai bien fait. Il aime aussi les couleurs et c'est un livre de chaque couleur chaque soir. Il apprécie particulièrement celui des pompiers et des fromages (et pourtant il n'aime pas le fromage!... mais beaucoup les pompiers et tout ce qui tourne autour du feu. je le vois bien faire ça plus tard- il a la carrure :)).
  12. Nous terminons le film commencé samedi soir. C'est la grande passion de Franck : les films japonais de Kurosawa. Il s'en achète un ou deux chaque mois pour compléter la collection. On les regarde en VO sous-titré bien sûr, pour garder tout le charme. J'avoue que ce n'est pas toujours très "bougeant" et qu'il m'arrive de m'endormir. Cette fois-ci c'est une histoire policière, j'ai mieux accroché la fin que le début samedi. Disons qu'il faut être bien réveillé et que souvent le soir vers 21h45 je commence déjà à fermer les paupières.

samedi 10 février 2018

Prendre le temps

C'est à mon tour d'être malade... J'avoue que je suis chaque année assez fière de dire que je ne suis que rarement malade ou en tout cas que la maladie ne se déclare pas. Dès les premiers symptômes et grâce aux huiles essentielles et autres tisanes, en deux ou trois jours tout est parti.

Depuis début décembre, les malades s'enchaînent à la maison et les microbes ont bien du mal à être éradiqués. C'est surtout Franck qui a eu une bonne toux sur plusieurs semaines et un passage chez le médecin obligé avec tout le toutim de médoc... Au final cela l'a aidé mais il tousse encore.

Les garçons m'ont fait quelques rhumes ou toux mais rien de bien méchant, cela dit ça traîne un peu aussi et on a du mal à tout enlever définitivement. Timothée, même pas peur, continue à ne pas mettre parfois son tour de cou ou à oublier (?!) son gilet à l'école, ce qui fait qu'il est en T-shirt sous sa veste le midi en rentrant. Avec ça, il est assez protégé car son gros rhume est parti.

Comme on dit toujours, maman est en forme pour s'occuper de tout ce petit monde et dès qu'il est guéri, c'est à son tour... Ce n'est pas tout à fait faux. Il y a deux semaines, j'ai commencé à avoir un mal de crâne pas possible, qui ne voulait pas partir, ni avec les huiles, ni avec le Doliprane (j'en avais quand pris deux fois...). Cela m'a obligée à prendre mon temps. Dès que je faisais un mouvement, ça tapait là-dedans alors j'en faisais le moins possible et une matinée, je suis restée sur le canapé à ne rien faire (sauf regarder un atelier en ligne DoTerra), une autre, à rester au lit jusqu'à 10h (Nathanaël à l'école, les deux plus jeunes très sympas à jouer ensemble pendant ce temps). Je faisais tout plus lentement et si je n'étais pas obligée de le faire, eh bien, je ne le faisais pas. Je me sentais moins stressée, à part par les enfants le soir où je supportais vraiment moins le bruit, au point, qu'un soir, je les ai laissé avec Franck à table, je suis allée me coucher dans le noir porte fermée. De toutes façons je n'avais pas très faim, mais besoin de calme...

J'étais tout de même un peu inquiète que ce mal ne parte pas et je me suis même demandé si je n'avais pas une tumeur au cerveau. Mais il n'y avait pas d'autres symptômes et donc je n'ai pas cherché plus loin, j'ai juste attendu que ça passe. C'était intéressant de freiner le rythme, surtout que j'y étais obligée et que Franck me disait de me reposer. Le mardi je suis tout de même allée à la sophrologie (mais en voiture et pas à pied comme d'habitude) pensant que je pourrais me ressourcer aussi. Ça n'a pas enlevé mon mal de tête mais j'ai pu me concentrer sur autre chose. Le polichinelle (sauter sur place comme une chiffe molle n'a pas été aussi agréable que les autres fois :)...). A la maison, j'ai aussi pu mettre en pratique quelques méthodes pour remplacer la douleur, se concentrer sur la respiration, penser à un moment agréable, ...etc.

Ce mal de crâne est resté bien ancré pendant une semaine et est parti comme il est venu, pour laisser la place à une bonne toux sèche! Du coup, pendant une journée, j'ai eu toux ET maux de tête ce qui était plutôt désagréable, je vous laisse imaginer. Puis, depuis une semaine, uniquement la toux, mais du genre, agaçante, irritante, qui ne décroche pas. Je pense que c'est la pire. J'ai appliqué huiles essentielles de cyprès, eucalyptus, citron, bu des tisanes de thym au miel. Rien n'y faisait et c'était pire la nuit où parfois je toussais pendant une heure sans pouvoir me rendormir. Le baume du tigre a été efficace dans ce cas. Il restait un peu de sirop que Franck avait pris en janvier pour sa toux à lui, idem que la mienne. Mais c'est le sirop qui endort et en effet j'en ai pris le dimanche et dès montée dans la voiture pour l'église (au passager heureusement), je me suis endormie en 10 minutes sans m'en rendre compte, puis réveillée par les enfants qui m'appelaient derrière... Puis je me suis à nouveau rendormie avant notre arrivée. L'après-midi j'en ai repris avant la sieste, un mal de chien à me lever ensuite... Le flacon était vide le soir.

Finalement, comme ça n'allait pas mieux, à contre-coeur, j'ai pris rendez-vous chez le médecin jeudi. J'avais un peu peur qu'elle me dise qu'on ne pouvait rien faire... J'avais un peu raison. Après auscultation, rien aux poumons, pas de début de bronchite, pas de début d'angine (les huiles avaient fait leur effet!). Bref! Une toux sèche d'irritation, suite à un virus attrapé par une autre personne dans le même cas (peut-être Franck) par les postillons ou tout autre "crachas". Beurk...

La bonne nouvelle c'est que je n'avais pas d'antibiotiques à prendre; la mauvaise c'est qu'à part un bon lavage de nez et du sirop (?!), il n'y a pas grand chose à faire. Elle allait me prescrire le même que Franck, après partage d'expérience à ce sujet, elle m'en a prescrit un autre avec moins d'effets secondaires. Au final, j'ai les deux, un pour le jour, un pour la nuit. Les lavages de nez au sérum physiologique me rappelle les enfants bébé et leur toilette quotidienne. Jeudi soir, sur conseil du médecin, je prends mon sirop pour la nuit, puis vers 3h du matin, une deuxième dose.
Grossière erreur! 6h le réveil sonne, je mets 15 minutes à me lever. Je commence à préparer ma leçon pour dimanche mais impossible de garder les yeux ouverts. Je remonte me coucher 20 minutes mais sans m'arrêter de tousser. Je me lève finalement pour aller prendre ma douche et m'habiller mais une fois prête, je retourne me coucher. Impossible de tenir debout et éveillée. C'est de loin que j'entends les enfants déjeuner avec Franck, Nathanaël me dire au revoir, puis vers 8h10, j'entends Thomas qui dit "on y va"; je descends du lit un peu en catastrophe pour les emmener à l'école, mais déjà Franck avait remis ses chaussures, décidé à les emmener et me revoyait au lit... J'y suis restée ainsi jusqu'à 9h15, où j'ai pu quand même trouver quelques forces pour faire ce que j'avais à faire. Après avoir mangé, ça allait mieux et j'ai pu rattraper un peu mon retard. Conclusion, je ne prendrai plus ce sirop au milieu de la nuit, même si comme cette nuit, la toux m'a pas mal gênée et mon sommeil a été très entrecoupé.

Bien évidemment, Franck a repris sa place sur le canapé, même là-bas il m'entend tousser et les nuits sont difficiles aussi pour lui.

Aujourd'hui, samedi, je dirais que ça va un peu mieux. C'est assez déroutant pour les enfants qui me voient habillée, debout, faire ce que je fais habituellement et à qui je dois quand même rappeler que je suis malade, même si ça ne se voit pas comme pour eux ou pour Franck. Je trouve cela d'ailleurs un peu injuste car quand on est malade, nous les mamans, on doit quand même faire les choses habituelles et on ne prend peut-être pas autant soin de nous que nous des autres. Cela dit, Franck a été bien aidant (par la force des choses), Timothée qui me fait des tapes dans le dos quand je tousse ou des massages quand il me voit fatiguée. C'est une bonne leçon aussi pour moi, à apprendre à ne rien faire ou à laisser de côté les choses secondaires. Bien que j'y arrive de plus en plus et me consacre du temps pour moi régulièrement, je me rends compte que je fais peut-être trop de choses, ou pense aussi à trop de choses. J'essaie de laisser la responsabilité de chacun avec sa "to-do-list" plutôt que de penser avec eux et culpabiliser si j'oublie. Après tout, si ça "ne me regarde pas", je laisse.

Je sais que quand j'irai mieux, le rythme reprendra certainement mais j'aurai sûrement ce petit rappel du corps qui m'aidera à lever le pied et à prendre le temps.

mardi 30 janvier 2018

10 pour 10 ans

Le 13, Thomas a eu la joie de fêter son anniversaire avec ses copains et copines d'école. Ils ont pu tous venir, sauf Yola (la fille qu'il aime beaucoup, qui n'avait d'ailleurs pas pu venir l'année passée non plus) et un autre copain dont on n'a pas eu la réponse, mais apparemment ce n'était pas grave pour Thomas. C'était chouette d'avoir de nouvelles copines, dont une qui est nouvelle cette année. Les autres copains sont la même bande depuis des années et c'est super de les voir si bien s'entendre.

On avait décidé de faire une chasse au trésor ou plutôt aux questions, un peu comme pour ses 9 ans, mais pas sur un thème en particulier... En fait il y avait des indices/énigmes à chaque fois pour trouver la suivante et à chaque découverte, une question de culture générale. Ils ont vraiment apprécié. Cette fois-ci les deux autres frères étaient avec nous. Nathanaël, réfugié devant son jeu ordinateur (pour ne pas "se mêler aux petits!!") et Timothée par contre, enchanté d'avoir du monde à la maison et qui les suivait partout et voulait trouver les papiers. Cela a un peu agacé Thomas mais moi j'étais contente que Timothée se mêle bien avec les autres. Je n'allais tout de même pas l'enfermer dans sa chambre!

Ensuite, pour l'activité manuelle (j'en fais toujours une), j'avais suggéré à Thomas un pliage. Comme il aime beaucoup en faire, il pouvait ainsi expliquer aux autres, ce qu'il aime tout autant. Et c'est parti pour une petite boîte avec couvercle. Du coup, j'avais prévu des Smarties pour chacun et on a pu les mettre dedans. Pour cette activité, Timothée était dans sa chambre :)


Puis en attendant le goûter, ils ont voulu faire un cache-cache (plutôt que des jeux de société ou autres). Décidément, qu'on ait 7 ou 10 ans, ça plaît vraiment! Et du coup, Timothée a joué avec eux. J'étais contente aussi de voir que les grands ne le rejetaient pas ou ne se moquaient pas de lui, mais le faisaient participer sans problème.


Sarah, Sam, Timothée, Pierre, Noann, Manon, Chloé et Thomas
Le moment du goûter et des cadeaux est arrivé et Thomas a été très content de tout ce qu'il a reçu. Il a encore ses cartes cadeaux si un jouet de son choix lui fait plaisir.



Le lendemain soir, tous les legos et autres jeux de constructions étaient déjà terminés :) Lui qui s'ennuie toujours le dimanche après-midi...
J'avais refait une galette des Rois et aussi des cookies pour compléter.

Nathanaël est venu nous rejoindre à ce moment-là et c'est même lui qui a eu la fève (qu'il a ensuite donnée à un des copains de Thomas).

C'était un bel après-midi et Thomas a pu profité un peu plus de la présence de son meilleur ami Noann, puisqu'il l'avait invité dès le midi et qu'il est resté un peu plus en fin de journée car j'avais des choses à voir avec sa maman Angélique, par rapport aux huiles essentielles qu'elle avait commandées.

Je me rends compte que ces derniers temps, le blog est principalement alimenté par les anniversaires, les fêtes et les 12of12. Il faut dire que je prends un peu moins le temps de sortir l'appareil photo et sans photo, je fais rarement un message. Il faut dire aussi que je suis un peu plus occupée ces derniers mois avec mon activité DoTerra et c'est tant mieux aussi! Dans tous les cas, je me fais force de continuer ce blog, un message par semaine si possible et aussi je sens que j'ai besoin de laisser des mots, des images et de partager ces moments en famille. Quand je le ressens aussi et en ai besoin, je me confie sur un sujet et cela me libère d'une certaine façon. Merci en tout cas à ceux qui me lisent car c'est aussi cela qui me motive à écrire.

mercredi 24 janvier 2018

12of12 - Janvier

Vendredi 12 Janvier 2018
  1. On est vendredi et c'est le jour où je prépare la leçon des Jeunes Filles, quand c'est à mon tour de la faire. Ce cahier customisé me suit depuis Villeurbanne, quand j'étais présidente des Jeunes Filles puis conseillère à la Société de Secours. 
  2. Départ pour l'école : le brouillard ce matin, mieux que la pluie!
  3. Un petit tour au marché pour le repas de midi : du chou et des carottes. Dommage, les oeufs ne sont pas encore de retour. Il faudra que j'aille à la Biocoop. Pour le déjeuner, ce sera Chou à la Bourgeoise (chou vert, carottes et chipolatas).
  4. Pour le ménage ce matin, c'est retour dans les années 70!
  5. Thomas a 10 ans maintenant et il peut donc monter devant. Comme le vendredi Nathanaël finit à 12h30, il peut prendre cette place pour rentrer à la maison après l'école. Ils s'alternent, pour le moment pas de dispute à ce sujet.
  6. Nathanaël justement, une heure après, avec son nouveau sac. Il est vrai que celui que nous lui avions acheté à IKEA pour la 6ème, n'est pas vraiment adapté, et plutôt pour les voyages il ne contient pas beaucoup de choses. Bien sûr, c'est un Eastpak que Nathanaël a choisi. Bien que tout le monde en ait un au collège, personne n'a cette couleur. 
  7. Il fait beau (entendons, il ne pleut pas) et j'en profite pour laver la voiture. Elle en avait vraiment besoin! Le gant en microfibres Prowin est super pour cela et le chiffon X-Tra Dry pour sécher, aussi. 
  8. Je prends ensuite un peu de temps pour faire le blog (du retard à rattraper suite aux vacances). Ici, redimension des photos. 
  9. De retour de l'école, les garçons peuvent regarder une série le vendredi en fin de journée. En ce moment, ils sont à fond dans "La Panthère Rose", surtout Thomas et Timothée. Les épisodes sont courts mais ce n'est vraiment pas facile de couper quand c'est l'heure d'arrêter, Timothée hurle! C'est toujours un de plus, un dernier. Heureusement ce n'est pas super violent... Et la musique est sympa. Il est toujours mort de rire.
  10. Pas eu le temps de faire les yaourts ce matin, c'est donc en soirée que je m'en occupe. Chaque semaine, je fais nos yaourts avec le lait cru entier de la Ruche qui dit oui, depuis presque deux ans maintenant. 
  11. Franck qui est abonné à la chaîne Arte +7, peut télécharger les émissions qui l'intéressent et il a découvert celle-ci très sympa et qui fait voyager : "A pleines dents". Ça donne envie de bien manger et de découvrir toutes les bonnes choses que ces personnes ont la passion de produire. 
  12. J'ai déposé l'autre jour un Livre de Mormon dédicacé dans une boîte à lire et en regardant un peu ce qu'il  y avait, j'ai trouvé ce livre. Il y a plusieurs années, quand on était sur Lyon, j'avais lu des livres d'elle que j'aime beaucoup et me faisaient rire. Du coup, j'ai emprunté celui-ci. Quand  je le ramènerai je verra si mon livre y est toujours :)

mardi 16 janvier 2018

Nouvel an, anniversaire et temple

Nous avons passé un nouvel an tranquille et simple. A vrai dire, c'était même un avant-réveillon-du-nouvel-an. Le 31 tombant un dimanche, on a fêté ça avec les enfants le samedi. J'avais prévu quelques petits fours (merci Picard :)) et nous avons choisi de regarder un des dessins animés reçus à Noël, à savoir "Le Monde de Dory". Franck finissant à 17h les samedis, cela a permis de commencer la soirée assez tôt et de faire un goûter/buffet dinatoire.

 
Quelques jours plus tôt, Nathanaël était rentré de son séjour chez Jacqueline. Il y avait passé deux jours après Noël avec Timothée, puis deux jours tout seul. Le temps n'étant pas exceptionnel, il a fallu trouvé des occupations en intérieur. Un bel après-midi aux jeux gonflables indoor les a bien occupés.



A son retour, Timothée a voulu dormir par terre dans sa chambre sur le matelas supplémentaire et que Thomas dorme à ses côtés. Puis Thomas a demandé à Nathanaël de les rejoindre, il avait dû lui manqué pendant cette semaine. Ils se sont donc retrouvés tous les trois dans la chambre de Timothée ☺
Au final, Timothée est resté dormir par terre encore plusieurs jours et Thomas aussi, mais dans sa chmabre, jusqu'à son départ chez Jacqueline.

Pour en revenir au Nouvel an, nous avons passé une bonne soirée tous les cinq, le dessin animé était sympa. Les enfants n'étaient pas au lit trop tard. Le lendemain soir, le vrai jour, nous étions plus fatigués qu'autre chose et même si quelques semaines plus tôt, nous avions émis l'idée de faire quelque chose de spécial ce jour-là, avec des amis peut-être, nous étions finalement bien contents d'être à la maison et d'aller nous coucher ce dimanche soir. Pas tellement envie de sortir de toutes façons.

Franck commençait aussi officiellement ses vacances, le magasin fermant maintenant chaque année la première semaine de janvier. La différence cette année, c'est que ça tombait en même temps qu'une des semaines de vacances des enfants. Cela dit, les vacances ont été bien occupées pour tout le monde et pour eux en particulier. Il y a eu pas mal de copains/copines. La première semaine, Thomas est allé dormir chez son meilleur copain Noann. C'est la première fois qu'un des enfants allaient dormir chez un copain et il est vrai qu'on a été un peu hésitant. Cela dit je le connais bien, ainsi que sa maman alors on avait assez confiance. En plus, ils ont prévu une sortie dans les villages illuminés de l'Orne. Ça devait être chouette.

Le soir, ils ont apparemment pas mal papauté dans la chambre jusqu'à tard et Thomas était bien fatigué à son retour mais c'était une bonne expérience je pense. 

De notre côté, comme Nathanaël et Timothée étaient chez Jacqueline, cela nous a fait une soirée à deux avec Franck. Je pense que depuis que nous avons les trois enfants, cela ne nous était jamais arrivé. Une soirée, une nuit, une matinée à la maison, que tous les deux. L'après-midi c'était super pour moi aussi, car il ne se finissait pas à 16h30 (comme quand je vais les chercher à l'école) mais jusqu'à ce que Franck rentre et ça change tout! J'ai pu faire du repassage en regardant un film,  faire un peu le blog, puis échanger lors d'une réunion 'zoom' avec ma famille. Pas d'horaire en particulier et pas de bruit, c'est vraiment reposant... On a aussi pu déguster le Christmas Cake que je n'avais pas encore déballé, un vrai régal, comme toujours, avec la bonne crème que Thomas avait faite.
 

Deux jours plus tard, un très bon copain de Timothée est venu à la maison, on l'avait invité car il n'avait pas pu venir à son anniversaire et j'ai appris ensuite que de toutes façons il n'est pas très groupe. Ils se sont bien amusés pendant l'après-midi et on a même eu une éclaircie pour sortir en vélo.

La semaine suivante, nous avons fêté les 10 ans de Thomas, un jour avant, juste avant qu'il ne parte à son tour chez sa mamie. J'avais préparé la traditionnelle galette des rois et installé quelques décos et ballons.




 Il a été content de ses cadeaux, dont certains étaient une vraie surprise.



Nous avons passé une bonne soirée et c'est Franck qui a eu la fève :)
L'anniversaire avec ses copains aura lieu après la rentrée, ce sera pour un prochain message.

Pendant l'absence de Thomas, Nathanaël en a profité pour inviter un copain, son meilleur ami Alexandre. Au départ, il voulait aller dormir chez lui, mais nous préférions que ce soit lui qui vienne, d'autant qu'Alex l'avait déjà invité et que nous voulions faire le retour. Nathanaël n'était pas très content que Thomas puisse aller chez son copain et pas lui; il avait peur de s'ennuyer chez nous avec Alex... Mais finalement ça s'est très bien passé. Le premier après-midi, alors que Timothée avait une invitée (Lynah, une de ses amoureuses), ils sont tous les deux allés au squash avec le père d'Alex, pour faire découvrir à Nathanaël.

De retour, ils ont regardé un film avec Franck pendant que j'étais à la bibliothèque avec Timothée et Lynah. Le soir, quand Timothée était au lit, ils ont pu finir le film. Pas facile de trouver quelque chose qu'Alex n'avait pas vu... Franck voulait regarder avec eux et choisir un film à leur faire découvrir. Alex en a vu déjà pas mal qu'on a, et certains qu'on ne veut pas que Nathanaël regarde encore. Du coup ils ont regardé "La Guerre des Monde" (celui avec Tom Cruise).

Le lendemain, ils ont passé pas mal de temps sur les portables et tablette, mais ont aussi joué à un ou deux jeux de société et aussi avec Timothée (qui voulait tout le temps être avec Alex). L'après-midi je les ai tous emmené à la piscine, vu le temps, on n'avait pas trop le choix. Il y avait d'ailleurs un monde!! Ça nous a fait du bien. Au retour, on déposait Timothée chez Jacqueline et Jacques, chez qui il allait passer à nouveau deux jours, mais avec Thomas cette fois, et on ramenait Alexandre chez lui. Quelques photos de Timothée, avec un bel œil au beurre noir, résultat d'un saut mal réceptionné sur le canapé, où il manquait les coussins de dossier et puis d'une bousculade avec son frère au même endroit du visage!


Le jour d'après, vendredi, on partait au temple tous les trois, Franck, Nathanaël et moi. On avait réservé une session de baptêmes. A partir de 12 ans, les jeunes, membres de l'église, peuvent se faire baptiser pour les morts dans le temple et c'est une expérience très particulière pour eux. Depuis la visite du temple de Paris aux portes ouvertes en mai dernier, Nathanaël était impatient de s'y rendre de nouveau pour œuvrer. C'était aussi l'occasion pour moi d'en faire et nous avons été très heureux d'amener des noms de notre famille, que ce soit du côté de Franck ou du mien. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas fait de baptêmes et l'expérience était d'autant plus forte que c'était pour des noms que j'avais trouvés moi-même en faisant mon histoire familiale.

Le vendredi matin, nous partons donc assez tôt car nous avions prévu de faire une session de dotation Franck et moi avant midi. Nous étions heureux de pouvoir être ensemble à nouveau dans le temple. Pendant ce temps, Nathanaël nous attendait dans le réfectoire, il a pu jouer avec des jeunes présents, faire des devoirs, lire un peu. Le midi, nous nous sommes retrouvés pour manger ensemble puis faire un tour dans les jardins du temple, prendre quelques photos, faire des rencontres, méditer dans la salle d'attente du temple en attendant l'heure de la session de baptêmes.





Franck était inscrit pour baptiser et franchement, c'était vraiment émouvant et très touchant, de voir son mari baptiser son fils pour des personnes de sa famille qui attendent depuis presque 400 ans. L'Esprit était très présent. Je suis très heureuse que nous ayons pu vivre cette première expérience tous les trois. Cela a renforcé mon témoignage de l’œuvre du temple et de l'histoire familiale. Ce samedi, nous y retournons avec les jeunes de notre paroisse, avant d'aller au Super Samedi, et ce sera à nouveau une expérience particulière pour Nathanaël que d'être avec ses copains/copines de la paroisse. Cela renforce les liens je pense.

Bien qu'assez près de chez nous (3h15), le voyage aller/retour nous a un peu fatigué et nous étions contents de rentrer. Thomas n'était pas au top de sa forme chez Jacqueline et nous nous faisions un peu de souci en apprenant qu'il avait très mal à la tête, et comme il était tombé deux jours plus tôt ( à la 'fausse' patinoire du centre ville), on avait peur qu'il ait une hémorragie interne. En fait, il couvait certainement quelque chose et le temps passé sur la console, trop près de la télé, y a sûrement aussi fait. Une bonne toux et rhume s'est révélée à son retour et il a dû rester à la maison les deux premiers jours de la rentrée.

Le samedi avant la rentrée, Franck m'annonce qu'il reprend le boulot le jeudi d'après et pas le mardi comme prévu. Il voulait me faire la surprise. Finalement, cela n'a pas changé grand chose car étant donné que Thomas était à la maison, nous n'avons pas réellement profité de sortir ou d'être tous les deux. Mais Franck a pu se reposer un peu plus longtemps et c'était bien de l'avoir un peu plus avec nous.

vendredi 12 janvier 2018

Voici Noël

Je peux enfin prendre le temps de rédiger le message de Noël! Il est possible que j'antidate l'article pour qu'il apparaisse au moins l'année dernière :) Il est vrai que pendant les vacances, j'ai moins de temps pour moi ou pour faire le blog. D'autant que ces vacances-ci ont été bien chargées et que j'ai passé pas mal de temps avec les enfants, me mettant un peu entre parenthèses. Pas facile de rattraper le retard, maintenant qu'elles sont finies (et c'est bientôt le week-end!). Le mois de janvier est bien rempli lui aussi, mais on n'est pas là pour parler de ça.

Revenons environ trois semaines en arrière. Les deux jours avant Noël (22 et 23), j'ai travaillé chez Picard, pour aider pour cette période la plus fréquentée de l'année chez eux. J'avais vu l'annonce quelques semaines auparavant et j'avais trouvé cette occasion super; si je devais re-travailler dans le commerce, c'est chez Picard que j'aimerais bien le faire (ou à la Biocoop). Du coup, je me suis dit que je n'avais rien à perdre. Et franchement j'étais fière de moi quand la responsable a accepté. Je la connais bien depuis le temps que je vais chez Picard et c'était chouette pendant deux jours de faire plus ample connaissance avec elle, ainsi qu'avec l'équipe. Ce n'était pas de tout repos mais j'étais vraiment contente de le faire. Je me sentais utile et apparemment, elles étaient très contentes de moi, ce qui fait qu'elles feront de nouveau appel à moi à certains moments de rush.

Du coup, le fait de travailler le samedi d'avant le 24, m'a obligée à bien m'organiser pour que tout soit prêt pour le réveillon. Cette semaine-là a été bien chargée! Le lendemain dimanche, nous ne sommes pas allés à l'église (il n'y avait que la Sainte-Cène et tout le monde était fatigué et/ou malade, alors 1h30 de route pour 1h10 de réunion...). On a décidé de rester à la maison et de regarder la Veillée de Noël de la Première Présidence.

Cela nous faisait notre moment spirituel. Je ne sais pas pourquoi, mais Thomas a fait la tête au bout de quelques minutes et il y avait une drôle d'ambiance, car Timothée commençait à faire n'importe quoi. Et nous on voulait tous écouter alors ce n'était pas facile de suivre. On a mis "pause" souvent! On a reparlé de la veillée un peu plus tard et je crois qu'ils ont tout de même apprécié et retenu certaines choses. J'ai beaucoup aimé les histoires, discours et les chants! Le centre de Conférence est toujours magnifiquement décoré!

Juste après le déjeuner, nous sommes sortis nous promener, histoire de prendre l'air, de se changer les idées et de s'aérer. Cela n'a pas plu à tout le monde (d'autant qu'il y avait de la bouillasse un peu partout) mais je pense que ça nous a fait quand même du bien.

Le reste de la journée, on avait prévu de préparer le repas du Réveillon tous ensemble. C'était sans compter que Franck serait encore malade et qu'il a pratiquement dormi tout l'après-midi. Il fallait donc faire avec, et aussi les humeurs changeantes des garçons. Je me rends compte une fois de plus que quand on ne va pas à l'église le dimanche matin, il n'y a pas une super ambiance à la maison. Avec la veillée de Noël, je pensais que ça allait aller, mais en fait cela n'a pas été facile d'avoir un bel esprit de Noël. J'ai donc demandé à chacun de choisir ce qu'il voudrait faire dans les différents plats ou choses que nous devions faire pour le réveillon ou le lendemain. Et ensuite, chacun est venu pour m'aider dans ce qu'il avait choisi. Le matin, Nathanaël m'avait aidé à faire le pain (que je n'avais pas pu faire la veille puisque je travaillais). Puis il a préparé le poulet à mettre au four (beurrer et aromatisé).
En début d'après-midi, c'est Timothée qui m'a aidé à faire le tiramisu (que nous devions emmener le 25 chez Jacqueline et Jacques). J'étais contente qu'il soit avec moi car il n'aime pas ou ne veut pas souvent faire la cuisine. Il a été content de tremper les biscuits et de les installer, en en mangeant un ou deux au passage :)

Il y avait aussi de la crème à la vanille que je voulais faire pour accompagner le Christmas Cake. C'est Thomas qui l'a faite avec moi. Ce qu'il préfère c'est casser les oeufs.

En début de soirée, on sentait tout le monde énervé et fatigué, surtout Timothée, qui n'en faisait vraiment qu'à sa tête et ce n'était pas facile de garder son calme. D'ailleurs on n'a pas franchement réussi.

Finalement Franck a préparé la table et on s'est installé avec le CD que ma maman avait offert à Timothée pour son anniversaire et qui convenait tout à fait à la situation : "Berceuses Zen". Nous avons pu manger dans le calme et la bonne humeur est revenue. Le repas était simple et bon. Au moins, pas de choses sophistiquées que les enfants n'aiment pas. Et en plus rapide à préparer !


Nous avons ensuite pris le dessert devant un épisode des Routes du Paradis, sur Noël. Au départ, nous voulions regarder la Vie est Belle de Frank Capra, mais c'était trop tard (le film dure 2h) et vu l'état de fatigue de chacun, on le sentait mal pour suivre le film en VO sous-titré! (on ne l'a pas en français). Bref! 45 min c'était tout à fait suffisant.

 
En plus, j'avais oublié de faire la brioche pour le lendemain matin et comme je l'avais commencée à 19h, il fallait attendre 22h30 pour qu'elle soit finie.
Quand tout le monde a été couché, j'ai donc pu attendre qu'elle cuise et j'en ai profité pour préparer de la pâte à tartiner pour aller avec.

Le temps de mettre les cadeaux sous le sapin et au lit! Franck dormait déjà depuis un moment. Le pauvre, il met longtemps à guérir (toux, toux, toux!).


La journée de Noël a été formidable! Comme par magie, la bonne humeur est revenue pour ne pas repartir, pas de hurlements, de bagarres, ni trop de fatigue ou pleurs. Comme pour chaque année, les enfants attendent sagement dans leur chambre, jusqu'à ce qu'ils voient de la lumière et demandent s'ils peuvent ouvrir les cadeaux. Il était presque 8h. Cela nous impressionne toujours avec Franck.

C'est Timothée qui a fait la distribution, chacun son tour à ouvrir un cadeau. Pour certains ce n'était pas une surprise, pour d'autres oui et parfois une très grande!






Franck n'avait pas franchement pensé à quelque chose pour moi, alors je lui ai suggéré une idée: des chaussettes chaudes et épaisses (je ne porte plus de pantoufles mais de grosses chaussettes dans la maison). Du coup, on a recherché ensemble, on a eu du mal à trouver et à vrai dire on n'a pas reçu exactement ce qu'on attendait. Elles ne sont pas si épaisses que ça mais elles sont chaudes. Et en plus c'est lui qui a fait le paquet (je le lui avais demandé :) lol!).


Pour Timothée, nous voulions faire quelque chose de spécial et j'avais eu l'idée d'un tableau blanc (pour remplacer le tout petit et tout vieux qu'il avait dans sa chambre et que Nathanaël avait reçu à Noël, pour ses 2 ans!) Et tant qu'à faire, on a pris un grand modèle.

On a eu du mal à la cacher jusqu'au jour J, et la veille, on l'avait mis derrière le rideau, et il devait le trouver. Il était vraiment content et Franck l'a ensuite fixé dans sa chambre. Il n'a pas attendu pour commencer à dessiner dessus ou à écrire des chiffres :)



Les cadeaux ouverts, on a grignoté quelques tranches de brioche et Thomas avait envie de regarder La Vie est Belle comme c'était prévu la veille.

Les autres n'ont pas été intéressés et on a donc regardé Franck, Thomas et moi. Nathanaël finissait un lego (avant de recevoir celui qu'il avait commandé à Mamie Noël l'après-midi) et Timothée jouait et dessinait tranquillement dans sa chambre.

J'étais vraiment contente de revoir ce film. Je l'avais vu une ou deux fois quand j'étais plus jeune, à Noël justement. En le revoyant, je me suis rendue compte que je ne me souvenais que de quelques passages et finalement pas beaucoup du début. Ce n'était pas forcément facile pour Thomas de suivre en VO sous-titré mais il a bien aimé. On a regardé la moitié et on l'a fini le soir.
Thomas a ensuite bien utilisé les feutres reçus en faisant un pixel art de circonstances:
 

On devait ensuite se préparer pour aller chez Jacqueline et Jacques et passer la deuxième partie de notre Noël. Avant de partir, on a fait notre traditionnelle photo de famille de l'année, en essayant comme les autres années, d'être assortis :)


Chez Jacqueline, tout était prêt pour les festivités, la table, la déco, les cadeaux.

Pour la plupart, les deux grands savaient ce qu'ils allaient avoir et ils étaient impatients de commencer la construction de leur(s) lego(s). Timothée, de son côté, a découvert pleins de petits paquets: ouvert, posé, ouvert, posé; ouah! ouvert, mangé !




J'adore la tête de Thomas sur celle-là :)


Les grands ont aussi reçu leurs présents. Thomas avait voulu acheter des fleurs pour sa mamie.


On s'est ensuite réuni autour de la table, pour un bon repas. On a pu aussi déguster le tiramisu aux framboises de Timothée. Pas de photo, ça ne rendait rien, une fois entamé...

Le reste de la journée, les deux grands se sont installés devant la console, et Timothée devant les Trois petits cochons. Franck l'a ensuite rejoint pour dormir. Jacqueline et moi avons discuté. Pas la peine de mettre le nez dehors : pluie et vent!


En fin de journée, on a regagné nos pénates. Chacun a rangé ses cadeaux, commencé à jouer avec. Pas de préparation de dîner, on avait tous bien mangé toute la journée. Avant d'aller se coucher, nous avons donc terminé le film de Capra. Notre 25 s'est très bien passé, nous étions heureux. Les vacances commençaient officiellement, sauf pour Franck qui reprenait le lendemain, encore bien faible.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...